Formation contenu media →

Facebook Ads

Facebook Ads : Vidéo ou image?

Avec une communauté de quasiment trois milliards d’utilisateurs en 2022 dont 40 millions en France, Facebook est une plateforme incontournable pour faire de la publicité programmatique. 

Créer une campagne, sélectionner la bonne audience, y mettre vos publicités. L’automatisation tient une place de plus en plus importante au sein de la plateforme, et il est possible de créer vos ensembles de publicité “à la chaîne”. 

Peut-être assistera-t-on dans un futur proche à une automatisation complète de la plateforme ? En tout cas, la volonté du réseau du Zuck est bel et bien de simplifier au maximum la gestion des comptes publicitaires. 

Laisser l’algorithme carte blanche n’est pas une mauvaise idée quand on sait que des campagnes en CBO, avec des audiences en Broad obtiennent généralement de meilleurs résultats que des campagnes ABO avec des audiences par intérêts. Si vous ne connaissez pas les termes que nous venons de citer, vous retrouverez à la fin de l’article un glossaire qui décrit en détail les mots qui peuvent paraître obscurs aux non-initiés.

La création de contenu publicitaire est parfois une tâche ardue, surtout si vous n’avez pas la compétence en interne. Dans un premier temps, vous pourrez utiliser Canva, qui est un des outils que nous avons cité dans un article sur les outils que l’on utilise pour la publicité Faceboook. Autrement, vous pouvez déléguer la création de contenu à une agence de production audiovisuelle spécialisée dans la publicité.


Il existe au total une dizaine de formats publicitaires, à utiliser en fonction de vos objectifs marketing

Selon votre objectif marketing, vous n’aurez pas accès aux mêmes formats.

Commençons par une évidence : l’image statique

C’est le format le plus classique sur la plateforme. “L'image alerte, l’écrit persuade” Nicolas Hulot.

Avec une image simple et efficace ainsi qu’un texte adapté, vous parlez de manière claire à votre audience. Votre cible doit s’identifier le mieux possible à votre publicité et rester cohérente par rapport à la perception ressentie par les clients vis-à-vis de la marque.

Les annonceurs ont apprivoisé l’image, et il n’est plus indispensable de s’abstenir d’écrire du texte à profusion après l’annonce de Facebook de mettre fin à la règle des 20 % de texte pour les images des publicités. 


Le format à privilégier est différent selon que vous souhaitez diffuser dans le fil d’actualité ou en story. Pour le format fil d’actualité, utilisez le format carré (1:1) afin d’optimiser l’expérience sur mobile.

Poursuivons par un autre format plébiscité depuis quelques années : la vidéo.

Sa part n’a cessé d’augmenter, permet d’interpeller plus facilement les utilisateurs du réseau social, la vidéo les incitant à s’arrêter pour regarder le contenu proposé. C’est ce qu’on appelle le “stop scroll” ou la capacité qu’un internaute, sur une durée de X secondes, trois souvent, stoppe le défilement du contenu proposé. À noter qu’une vidéo de qualité obtient un taux de stop scroll d’environ 40 %, encore plus dans une campagne de retargeting.

Chez Slice nous utilisons plusieurs types de vidéo selon le funnel de conversions. 


Pour les audiences "froides" (qui n'ont jamais eu d'interaction avec votre marque) :

  • Vidéos de type storytelling sur le produit ou la marque, assez longues
  • Vidéos face caméra d’un membre de l’entreprise
  • Vidéos motion design, présentation du produit au format dynamique sous plusieurs angles

Pour les audiences "tièdes" (qui ont déjà eu une interaction avec la marque)  :

  • Vidéos face caméra, cette fois-ci pour de la réassurance
  • Vidéos UGC “User Generated Content” où là c’est un client qui parle du produit de l’entreprise et de ses bénéfices
  • Vidéos de présentation d’un nouveau produit, d’une nouvelle gamme ou ligne
  • Vidéos pour promouvoir des évènements

Pour les audiences chaudes (proches d'un achat ou qui montre un fort intérêt pour la marque)

  • Vidéos portant sur des promotions
  • Vidéos avec des avis clients
  • Vidéos de revue de produits

C’est aussi plus facile de raconter une histoire en vidéo qu’avec une image simple. En ce qui concerne la durée d’une vidéo et son scénario, ce n’est pas la même chose qu’en télé. Quand vous êtes assis sur votre canapé à regarder votre poste de télévision, vous êtes dans une démarche passive. 

Les annonceurs peuvent se permettre d’écrire des spots publicitaires de 30 secondes en présentant le produit à la fin. Sur Facebook, c'est différent, la démarche active de défiler votre fil d’actualité vous oblige à présenter le produit dès les premières secondes de la vidéo, qui doit être compréhensible sans le son. Vous pouvez vous aider d’un outil de génération de sous-titres, il y en a un qui est disponible dans votre gestionnaire de publicités. 

Le dernier format et pas des moindres à considérer, le carrousel.

Ce format vous donnera la possibilité de mettre plusieurs images ou vidéos les unes à la suite des autres, jusqu'à 10, même si nous vous recommandons de ne pas dépasser 5 images/vidéos. Ce sera possible pour vous de décrire les fonctionnalités ou les bénéfices d’un produit de manière dynamique ou d’y mettre un storytelling qui défile au fil des “swipes” vers la droite. 

Pour conclure, nous vous conseillons d’utiliser ces trois formats publicitaires au sein de vos campagnes si vous en avez la possibilité. Si vous n’avez pas de ressources suffisantes pour faire un carrousel, vous pouvez piocher parmi vos autres créations que vous avez déjà mises dans d’autres campagnes / audiences publicitaires.

< /body>