6 erreurs à ne pas faire avec vos audiences personnalisées Facebook

Après ça, vos campagnes publicitaires vont décoller !

...
Manon Ricou
Share:

(Nous vous conseillons aussi notre article : Comment bien débuter avec la publicité Facebook )

Le retargeting sur les plateformes de PPC, comme Facebook Ads, devrait être une priorité pour les marketeurs. Selon une étude, le retargeting, également appelé “reciblage publicitaire”, augmente le taux de réponse de 400%. Une autre montre que les campagnes classiques ont un taux de clic de 0,7%, alors que les campagnes de retargeting ont un CTR de 7%, soit dix fois plus de résultats. 

En terme de retargeting, Facebook Ads tient la première place avec un grand potentiel offert par les audiences personnalisées. Les annonceurs ont accès à de nombreuses options leur permettant de cibler une audience. Ils peuvent choisir de cibler des utilisateurs enregistrés sur une liste ou des utilisateurs qui ont visité un certain site, ont regardé la vidéo de présentation sur votre plateforme, ou encore les utilisateurs qui ont aimé un post spécifique à une période donnée. 

Comme sur toutes les autres plateformes de PPC, les audiences personnalisées sont une mine d’or pour les annonceurs qui savent les utiliser. 

Et pour ceux qui ne savent pas ? Ce n’est pas rare de voir une première campagne de retargeting foncer droit dans un mur. Et lorsque cela arrive, votre taux de conversion n’augmente pas tant que ça et avec un CPC plus faible que celui promis. 

Si votre campagne de retargeting n’est pas aussi performante que vous le souhaitez, c’est que vous avez certainement commis une des six erreurs classiques avec les audiences personnalisées Facebook. Voyons ensemble quelles sont ces erreurs et comment les réparer afin que vos campagnes repartent de plus belle. 

1. Votre fenêtre d’attribution est trop courte

Lorsque vous décidez de recibler à travers une action spécifique, comme visiter un certain site, il arrive que vos fenêtres d’attribution soient trop courtes. Certains utilisateurs peuvent mettre du temps à se convertir. En restreignant cette fenêtre, vous cédez accidentellement une partie de votre audience. 

De nombreuses marques ciblent les utilisateurs qui ont vu leur publicité dans les 7 derniers jours. La fenêtre maximum peut varier selon les entreprises, de même que l’intention supposée des pages consultées par votre audience. Mais vous ne prenez aucun risque à élargir la fenêtre d’attribution au delà d’une semaine. 

Vous pouvez même choisir d’avoir une fenêtre de plus d’un mois. Pour certaines entreprises, la durée parfaite se trouve entre 60 et 90 jours. En faisant le test de plusieurs durées, vous aurez une meilleure idée de celle qui vous convient le mieux. 

2. Vous n’êtes pas assez niche

Dans certains cas, le reciblage à travers un comportement spécifique peut suffire. Mais a fortiori, dans d’autres cas, ça ne passe pas. 

Prenons un exemple : vous vendez un système de sécurité pour les maisons avec un contrôle de qualité. Pour votre reciblage, vous choisissez les utilisateurs qui ont visité la page de vos tarifs. Vous savez que tout le monde veut être en sécurité, mais ce qui est protégé peut varier d’une personne à une autre. En ciblant les intérêts, vous pourrez alors mieux segmenter votre audience pour créer un message percutant

Au lieu de diffuser une seule campagne, vous pouvez la diviser et choisir de cibler les parents et les propriétaires d’animaux. En diffusant une publicité dont le message publicitaire serait “protégez ceux que vous aimez”, vous touchez un point sensible qui pourrait convertir l’utilisateur

Pour les grandes entreprises avec de larges audiences personnalisées, il faut vous demandez si vous êtes assez niche. Si ce n’est pas le cas, le ciblage par intérêts, par comportements et par critères démographiques, vous amène à diffuser un message plus pertinent pour votre audience. 

3. Vous ne prenez pas en compte votre tunnel de conversion pour les ventes digitales

Pour chaque campagne, l’étape du tunnel de conversion est très importante dans les ventes digitales. Ciblez-vous des prospects tièdes qui auraient bien besoin d’une nouvelle vidéo de branding pour passer à l’acte d’achat ? Ou peut-être ciblez-vous des prospects chauds qui ont juste besoin de la bonne offre promotionnelle pour se convertir ? 

Il est essentiel de réussir à trouver la bonne campagne pour chaque étape du tunnel de conversion, surtout pour les publicités PPC. Facebook ne déroge pas à la règle. Vous pouvez choisir de recibler les utilisateurs qui ont vu votre vidéo ou encore ceux qui ont exécuté une action sur votre app mobile. L’important sera de toujours comprendre le sens de cette action et donc de votre relation avec ces utilisateurs. Grâce à ces informations, vous pourrez créer des campagnes pertinentes pour votre cible afin qu’elle arrive jusqu’à l’étape de conversion.

 

4. Vous ne reciblez pas les visiteurs de pages spécifiques

C’est un principe très simple. Certains annonceurs reciblent tous les visiteurs de leur site, alors que les campagnes de retargeting visant les visiteurs de pages spécifiques apportent de nombreux avantages. 

Par exemple, vous diffusez une publicité avec une offre de “moins 20% sur votre premier achat” sans exclure les utilisateurs qui ont vu la page de confirmation de commande. Non seulement vous n’obtiendrez pas de résultat, mais vous aurez des clients mécontents qui demanderont un remboursement. 

Si vous proposez plusieurs services, il s’agit de créer des publicités ciblant un service spécifique et destinées à des utilisateurs intéressés par ce service. 

Ainsi, en étant plus spécifique, on obtient plus de conversions. Grâce aux audiences personnalisées, vous pourrez apprendre à connaître votre audience et donc à mieux cibler par la suite. Facebook vous offre cette opportunité, il ne vous reste plus qu’à la saisir. 

5. Votre audience similaire est trop large

Une audience similaire permet de cibler des utilisateurs similaires à votre audience personnalisée actuelle. Pour utiliser cette fonctionnalité de manière optimale, il s’agit de se fonder sur des audiences personnalisées de qualité, bien segmentée et qui ont permis de convertir par le passé

Maintenant que vous savez ce qui fonctionne, vous pouvez appliquer cette stratégie sur des prospects froids

Seulement, il arrive que vos audiences similaires soient trop larges. Facebook vous donne alors la possibilité d’indiquer si votre audience similaire correspond à votre audience personnalisée ou si elle est déconnectée avec de nombreux autres utilisateurs. 

L’efficacité de ces campagnes dépend de la similarité entre vos audiences. Il faut qu’elles soient le plus semblables possibles. Ne dépassez jamais 3% pour ce genre de campagnes de ciblage et n’ayez pas peur de rester à 1%

6. Vous utilisez des audiences personnalisées avec l’option “booster la publication”

Il n’y a pas si longtemps, cette situation n’existait même pas et l’option de booster une publication ne concernait que les relations entre les pages et un ciblage démographique de base. Même si depuis elle s’est élargie, il ne s’agit pas de l’utiliser à tout-va. 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette option, vous la trouverez sous la forme d’un CTA “Boost” placé sous la publication sur votre page. Elle permet aux annonceurs de créer des campagnes publicitaires orientées sur l’engagement sans avoir à passer par le système des publicités. 

Bien que cette option soit pratique, elle a tout de même un prix. Ainsi vous perdez la majorité de vos objectifs de campagne, vous ne pouvez pas faire de test par répartition efficace et vous n’avez aucun contrôle sur l’emplacement des options. La liste continue avec la perte des fonctionnalités avancées comme l’optimisation par actions et le choix d’utiliser ou non la répartition par jour à votre avantage. 

Ça ne vaut pas le coup de gagner quelques minutes, si c’est pour perdre autant de contrôle sur vos publicités Facebook. Ignorez l’option “Booster la publication” et vous verrez que vos campagnes auront plus de succès. 

Conclusion 

Il existe tellement d’options pour créer vos audiences personnalisées qu’il n’est pas surprenant que vous ayez du mal à vous y retrouver. Pour vous faciliter la tâche, Facebook vous offre des fenêtres d’attribution très courtes et des raccourcis avec des boutons d’optimisation qui ne fonctionnent pas toujours en votre faveur. 

Pourtant, l’outil des audiences personnalisées est exceptionnel. Ne laissez pas quelques campagnes décevantes vous empêcher de profiter de son potentiel. Vous pouvez ainsi surveiller vos erreurs courantes et vous concentrer sur la création de messages percutants pour des audiences segmentées. Maintenant, c’est à vous de jouer. 

...
Manon Ricou
Share:

Recevez notre e-book

Gratuitement